• Le chemin des amants

     

    Samedi après-midi
    Il fait beau sur mon pays
    Le ciel est bleu azur
    Les épis de blé sont murs
    Les oiseaux chantent dans les ramures
    Le canal suspend le temps
    Une péniche passe lentement
    On entend des cris d'enfants
    Un chien qui aboie dans le lointain
    Ca sent bon le chèvrefeuille et le jasmin
    Le vent secoue à peine les roseaux
    Un pêcheur ne regarde que l'eau
     

    Sur le chemin un couple d'amants
    S'arrête de temps en temps
    Ils croisent leurs regards un instant
    Et s'embrassent longuement
    Je les regarde le coeur serré
     

    Je ne peux oublier
    Ce beau dimanche d'été
    Où pour la première fois
    Je t'ai serré dans mes bras
    J'ai cueilli ce doux baiser
    Sur tes lèvres abandonnées
    Au loin le soleil se noie dans le canal
    Mon coeur me fait mal
    Je ne peux oublier
    Ta peau blanche et parfumée
    Les rondeurs de ton corps
    Que je serrais tres fort
    Dans le ciel un croissant de lune trop pale
    Mon coeur s'emballe
     

    Je ne peux oublier
    Nos nudités dévoilées
    Les courses folles de nos mains
    Qui explorent tous les chemins
    Nos premiers soupirs
    Nos cris nos élans de plaisirs
    Sans fin
    Sans fin
     

    Je ferme les yeux un instant
    Le pêcheur s'en va doucement
    Le vent est frais je suis seul maintenant
     

    Je ne viendrai plus sur ce chemin
    Ni demain ni après-demain
     

    © Gil DEF. 21.11.2004
     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :