• Là où je t'emmenerai

     

    Là où je t'emmènerai
    Au plus loin de nos regrets
    Au plus près de nos secrets
    L'amour vivra de sa loi
    Qu'on écrira toi et moi
    Si le soleil savait
    Toujours il se lèverait
    A chaque matin nouveau
    Pour le chant de l'oiseau
    A l'ouverture des rideaux
    Sur un frisson de ta peau
    Tout simplement pour trois mots
    Evidemment en écho
     

    Là où je t'emmènerai
    Les décors seront parfaits
    Pour les mots que l'on sait
    De déraison qu'on admet
     

    Là où je t'emmènerai
    Au plus loin des mots abstraits
    Au plus près de ce qu'on est
    L'amour vivra de la joie
    Se plaira sous tous les toits
    Et si le temps le savait
    Partout il s'étourdirait
    Dans les instants qu'on détient
    Coeur à coeur main dans la main
    Dans les nuits qu'on retient
    Corps à corps jusqu'au matin
    Renaissant des lendemains
    Et toujours sur nos chemins
     

    Là où je t'emmènerai
    Les accords seront parfaits
    Pour les gestes que l'on fait
    En raison d'un amour vrai
     

    Là où je t'emmènerai
    Pour le moins ce qu'on pourrait
    Pour le plus ce qu'on rêvait
    L'amour ouvrira les bras
    De toutes les premières fois
    Et si le monde savait
    Peut être qu'il applaudirait
    A la plus belle des histoires
    Du jamais il n'est trop tard
    Par la chance des hasards
    Qui s'avouent dans les regards
    Où les étoiles sont des phrases
    Pour sauver enfin l'espoir
     

    Là où je t'emmènerai
    Les encore seront parfaits
    Du pardon de l'imparfait
    Aux passions d'un amour vrai
     

    © Gil DEF. 18.02.2006
     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Avril 2006 à 10:57
    Là où je t'emmènerai
    Grace Gracias por tus gentiles palabras sobre todos mis poemas. Besos. Gil
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :