• La magie de nous

     

     

     

    C'est par magie déjà
    Les premiers mots ici là bas
    Se touchent du bout des doigts
    Sans savoir le pourquoi
    De cette attirance de cet émoi
    Quand les mots ne veulent pas
    Ni souffrir ni se dire toi et moi
    On ne peut pas croire à ça
    C'est merveilleux regarde moi
    Ne me quitte pas

    Je disais moi quoi
    Et toi
    Tout bas
    Je t'aime

    C'est par magie encore
    La plume sur une lyre en or
    Rêve d'un je t'aime si fort
    Que la lune ferme les yeux du décor
    Et on voit l'oiseau traverser l'océan
    Retrouver le printemps
    Et le rivage unir deux amants
    Dans un pli du temps
    La plage danse éternellement
    Ils s'aiment comme des enfants

    Je disais déjà
    C'est toi
    C'est moi
    Je t'aime

    C'est par magie un jour
    Le soupir d'un instant trop court
    Respire si fort tous les jours
    Un jour des baisers toujours
    Que la nuit sème les étoiles à l'infini
    Sur les chemins d'une île en paradis
    Les mains tressent le blé de la moisson
    Les parfums affolent les saisons
    Le bleu écrit l'orange à déraison
    Aimer à perdre la raison

    Je disais alors
    Encore
    Si fort
    Je t'aime

    C'est par magie du nous
    Que chaque mot sait tout
    Que chaque silence dit tout
    Que l'autre compte plus que tout
    Que chaque instant est si doux
    En envies qui s'avouent
    Sur des voix qui se caressent
    S'enlacent en désirs qui s'empressent
    Et jamais ne se lassent d'un poème
    C'est si peu dire que je t'aime

    Et je dis chaque jour
    Toujours
    Ô mon amour
    Je t'aime

    © Gil DEF. 18.04.2005
     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Grace
    Jeudi 30 Juin 2005 à 03:40
    La magie de nous
    Gil, Les silences parlent, il ne faut que fermer les yeux, pour mieux imaginer et sentir... C'est la magie de l'amour! Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :