• Du soleil levant au soleil couchant

     

     Comment le savoir
    Multitude de hasards
    Début de l'histoire

    Echos d’un grand soir
    Des frontières, de l’espoir
    Sans pouvoir y croire

    La lune opaline
    La rêverie imagine
    Grâce célestine

    La lune messagère
    Rapport des cœurs à l'envers
    Printemps en hiver

    La source d'eau claire
    Le sursaut de la rivière
    Revient la lumière

    Rêve d’innocence
    Eternel corps de la danse
    Mystère d'attirance

    L'océan immense
    Voiles de l'insolence
    Meurent les distances

    La première fois
    Jeu des caresses des voix
    Seul le temps dira

    Lettre de toi à moi
    Les mots de soupirs tout bas
    Si loin et si là

    Temps en suspension
    L'Intemporel des saisons
    Toujours l'émotion

    Le bleu et l'orange
    L'étrange ciel qui mélange
    Sourire d'un ange

    Ames en obsession
    Pensées en déraison
    La révélation

    Passion en moisson
    Gerbes de vie à foison
    Perdre la raison

    Joies, soleil et pluie
    La vie se fera jolie
    Temps des éclaircies

    Les jours et les nuits
    Toi et moi toujours l'envie
    Ile de paradis

    Donner sans reprendre
    Entendre ne pas se méprendre
    Le temps peut attendre

    A savoir s'apprendre
    Présence et surtout comprendre
    Et toujours surprendre

    Message au matin
    A remercier le destin
    Un chemin sans fin

    Parfums du jardin
    Le pain et les lendemains
    Tendresse des mains

    Un papillon bleu
    Magie du merveilleux
    Et se ferment les yeux

    Silences en aveux
    Etincelles et le feu
    Soupirs de nous deux

    Recto et verso
    Les poèmes les plus beaux
    En deux ou trois mots

    Quand les mains s'assemblent
    Les sourires se ressemblent
    Bien, si bien ensemble

    Désirs qui s'avouent
    Regards croisés comme un tout
    Secrets entre nous

    Souvenirs de larmes
    Le bonheur est en alarme
    Des vagues à l'âme

    C'est un soir sans toi
    Tout ce que tu es pour moi
    Nos bras ont si froid

    Regards sans discours
    Aux gestes le seul recours
    Encore et toujours

    Le parfum des fleurs
    Le printemps et le bonheur
    Demain un ailleurs

    Le présent se donne
    Tout du passé se pardonne
    L'avenir s'étonne

    Bleu en camaïeu
    Les larmes au bord des yeux
    A l'essentiel, bleues

    Dans la certitude
    Chemin de la plénitude
    Avec amplitude

    Il était une fois
    Ca commence comme ca
    Qui vivra, verra

    Conte d'avenir
    Rien ne peut me retenir
    La chance à saisir

    Loto du destin
    Un et un deux nous enfin
    Codes des parfums

    Le soleil couchant
    L'océan et un serment
    Les amants tremblant

    Lune qui sourit
    Etoiles pour l'infini
    Parcours de la nuit

    Le soleil levant
    Un seul rivage et le temps
    Eternellement

    Et tout recommence
    Le décor sans importance
    Pourvu que l’on danse


    © Gil DEF. 24.11.2005
     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Grace
    Mercredi 30 Novembre 2005 à 02:01
    Mon soleil levant
    Gil, Et tout recommence Le décor sans importance Rappelle toi on danse " Une danse pour l'éternité... Sans fin " Bises,
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :