• Balance d'octobre

     

    Octobre est à sa fin, bien de choses en moins
    Dans les rues, les jardins, moins de jours, de discours,
    Comme on pourrait y voir la crainte au non retour
    Où sont donc les amours à deux voix, quatre mains ?
     

    Octobre est ciel déteint, et pluie comme on s’en plaint
    Il cherche mais en vain un chant, l’oiseau est sourd
    On a rentré les grains, l’automne est dans les cours
    Tas de feuilles mortes à ramasser demain
     

    Je ne peux pour autant accabler sa balance
    Entre ce qui veut vivre et ce qui peut mourir
    Ce n’est pas la meilleure et ce n’est pas la pire
     

    Je pourrais même le retenir contre novembre
    Les chrysanthèmes, le gel qui prend les membres
    Et pour tant son début, comme il fit ma naissance
     

    © Gil DEF. 31.12.2008

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :